Années 20 : la simplification des formes et des couleurs avec De Stijl

Theo van Doesburg et Gerrit Rietveld, Intérieur de la maison de Bart De Ligt, 1919.
Theo van Doesburg et Gerrit Rietveld, Intérieur de la maison de Bart De Ligt, 1919.

Des objets du quotidien à l'architecture, en passant par la peinture, la sculpture... Les artistes du mouvements artistique néerlandais De Sijl ("le style") souhaitent réunir les arts selon des règles de simplification  : avec le noir et le blanc, l'emploi de couleurs uniquement primaires et pures,  les lignes toujours droites, horizontales ou verticales...

 

Dans cette image, Theo van Doesburg et Gerrit Rietveld conçoivent l'intérieur d'une maison selon ces règles.

 

C'est en connaissant Piet Mondrian, dans le groupe De Sijl que Gerrit Rietveld pense à mettre des couleurs sur sa chaise « Rouge et bleue » qui date de 1923.

"Cette chaise ne doit pas uniquement accueillir mon corps, elle doit accueillir mon esprit" disait Gerrit Rietveld.

 

Le mouvement De Sijl apporte une nouvelle vision de l'espace qui se développe toujours aujourd'hui autour de nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Yves Saint Laurent crée dans les années 60 la robe Mondrian.

 

 Plus tard, dans les années 80, L'Oréal s'inspire aussi d'un des tableaux abstraits de Piet Mondrian pour vendre sa gamme Studio Line.

 

 

 

Un objet du design toujours en vente aujourd'hui

Achille Castiglioni,  le Tabouret Mezzadro,  1957.
Achille Castiglioni, le Tabouret Mezzadro, 1957.

 

 

Le designer Achille Castiglioni, comme les artistes, prend un objet du quotidien pour concevoir son objet. Sa volonté est d'inventer les objets le plus simplement possible.

 

 

Et voilà comment un siège de tracteur Massey Ferguson d'époque a marqué l'histoire du design !

 

 

 

 

            Le Penseur

Le Penseur interprété par Banksy à Gaza en Palestine en 2015
Le Penseur interprété par Banksy à Gaza en Palestine en 2015

    La galerie

        des

      Artspla36