Albrecht Dürer (1471-1528) : les premiers autoportraits de l'histoire

L'époque d'Albrecht Dürer, artiste du Saint-Empire romain germanique, est la Renaissance.


Ses autoportraits font partie des premiers de l’histoire de l'art dans lesquels l’artiste est l'unique sujet du tableau.


Portrait de l'artiste tenant un chardon, 1493

A 22 ans, Albrecht Dürer doit envoyer son portrait à sa future épouse. Le peintre a sans doute préféré se peindre lui-même. C'est une hypothèse soulignée par le bouquet de chardons, symbole de fidélité des maris dans la région natale de l'artiste. (elle correspond à l'Allemagne actuelle)


Voir l’œuvre à la loupe

Albrecht Dürer, Portrait de l'artiste tenant un chardon, 1493, Peinture à l'huile, parchemin collé sur toile 56x44cm, Musée du Louvre.
Albrecht Dürer, Portrait de l'artiste tenant un chardon, 1493, Peinture à l'huile, parchemin collé sur toile 56x44cm, Musée du Louvre.

Autoportrait à 26 ans, 1498

Albrecht Dürer donne de lui une image anticonformiste en portant la barbe et les cheveux longs,  ce qui est contraire à la mode de l'époque.


Et il se représente en bourgeois dans une tenue raffinée. Avec ses gants, il se démarques des métiers artisanaux. C'est à la Renaissance que le peintre, considéré comme un artisan, devient un artiste qui signe de son nom ses œuvres.


Voir l’œuvre à la loupe

 Autoportrait à 26 ans d'Albrecht Dürer, huile, 52 × 41 cm, 1498, musée du Prado, Madrid,
Autoportrait à 26 ans d'Albrecht Dürer, huile, 52 × 41 cm, 1498, musée du Prado, Madrid,

Autoportrait, 1500

Habituellement, les portraits de la Renaissance représentent les modèles de trois quarts mais ici la vue est de face.

Avec la barbe, les cheveux longs et la main qui semble faire une bénédiction à la grecque, Albrecht Dürer nous fait penser à Jésus.

Cette mise en scène peut se comprendre comme une façon d'affirmer une foi religieuse ou de donner une image pure de lui-même.

La fourrure donne une idée du statut social de l'artiste. Cet autoportrait peut s'interpréter comme une façon de faire de  la publicité en se mettant en valeur.


Voir l’œuvre en grand


Albrecht Dürer (1471-1528) ​Autoportrait à la fourrure (1500) Bois de tilleul (Tilia sp.), 67,1 x 48,9 cm, Alte Pinakothek, Munich (Allemagne).
Albrecht Dürer (1471-1528) ​Autoportrait à la fourrure (1500) Bois de tilleul (Tilia sp.), 67,1 x 48,9 cm, Alte Pinakothek, Munich (Allemagne).

"Avec cet autoportrait, l’artiste, alors âgé de 28 ans, réalise le tableau le plus singulier de l’histoire du portrait. Bien que la frontalité et le degré élevé d’idéalisation évoquent des représentations du Christ, ces deux aspects ne peuvent être dissociés de l’étude des proportions humaines engagée par Dürer à l’époque. Le regard appuyé et la main créatrice, semblables à des outils à disposition de l’artiste, font de ce tableau une profession de foi artistique, tout comme  l’inscription en latin difficilement  traduisible qui souligne le travail de l’artiste: «Moi, Albrecht Dürer de Nuremberg, me représentais moi-même ainsi avec des couleurs durables à l’âge de vingt-huit ans.»"

 

Les autoportraits de Lui Bolin

Suite à  la démolition de son atelier par le gouvernement chinois, Liu Bolin réagit par ses autoportraits...


Liu Bolin dans Art et...Camouflage.


Lien vers d'autres œuvres...



Rembrandt

            Le Penseur

Le Penseur interprété par Banksy à Gaza en 2015
Le Penseur interprété par Banksy à Gaza en 2015

   La galerie

        des

   Artspla36