Quand la géométrie sert à représenter le monde...

 

Tout au long de son histoire, l'homme cherche à contrôler le monde, à le maîtriser. La géométrie fait partie des moyens de le représenter et de le construire, tant en image qu'en volume.

 

 

 

Quelques exemples du Moyen-âge

 

Au temps des bâtisseurs de cathédrales, Villard de Honnecourt, maître d'œuvre et dessinateur du XIIIe siècle, nous a laissé un carnet de dessins

 

  (Remarquez la ressemblance avec des manuels pour apprendre à dessiner d'aujourd'hui.)

 

Pour feuilleter le carnet complet :

http://classes.bnf.fr/villard/feuillet/index.htm

Les maçons et les architectes d'aujourd'hui emploient toujours ces principes géométriques...

 

 

Quelques règles de géométrie en dessin avec des explications à écouter :

 

Tracer un cloître : démontrer l'équivalence de la "voie" et du "pré".
Tête de cheval : dessiner un triangle équilatéral.
Mesurer la distance d'un point inaccessible
La reconnaissance : la partition du carré.

 

  Vous voulez faire de la géométrie avec les pieds, une poire, des musiciens ou des étoiles pour ériger des bâtiments qui dureront des siècles ?

 

Explorez ce site passionnant pour se plonger dans les contructions des cathédrales...

http://classes.bnf.fr/villard/

 

Des techniques pour représenter le mieux possible le monde

L'homme de Vitruve 1492
L'homme de Vitruve 1492

 

    L'homme a recourt depuis des siècles à différentes techniques pour étudier le monde. A la Renaissance, rappelons-nous de l'homme de Vitruve.


     Léonard de Vinci inscrit le corps humain dans deux figures géométriques, le cercle et le carré. La géométrie sert ici à étudier les proportions.  Ce dessin représente bien l'humanisme de la Renaissance : le monde est à la mesure de l'homme et non plus à celle d'un dieu.

 

 

 

Les artistes, qui étaient scientifiques à l'époque, utilisaient la géométrie pour analyser l'espace et le représenter mais aussi pour mieux contrôler le monde qui les entoure.  Par exemple, la perspective, qui existait avant, devient une technique qu'ils développent particulièrement durant la Renaissance.

 

 

 

 

 

 

La technique pour tromper le spectateur et gagner de l'argent

Quand la communication s'inspire de l'art pour valoriser scientifiquement une marchandise.
Quand la communication s'inspire de l'art pour valoriser scientifiquement une marchandise.

un carré ou un losange?

 

 

A partir d'une oeuvre abstraite de Piet Mondrian, apprenez qu'un carré est un losange et un rectangle avec la mathématicienne Michèle Audin :

http://images.math.cnrs.fr/Carrement-moderne.html

La perspective à un point de fuite pour représenter un planète d'herbe devant la mairie de Paris

Installation éphémère réalisée en 2011 sur le parvis de la mairie de Paris.
Installation éphémère réalisée en 2011 sur le parvis de la mairie de Paris.

Etape n°1 :

 

Visionnez la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=zbislrtfrgs

 

La représentation, une construction géométrique, n'est visible que d'un seul point de vue : c'est une anamorphose.

 

 

 

L'artiste François ABELANET emploie la technique de la perspective à un point de fuite pour réaliser ses trompe-l'oeil.

 

 

François Abelanet devant son installation en construction, Paris, 2011.
François Abelanet devant son installation en construction, Paris, 2011.

 

 

 

 

 

Etape n°2 :

 

Regardez la vidéo pour comprendre ses astuces et la raison pour laquelle nos yeux nous trompent, le tout expliqué par l'artiste.

 

https://www.youtube.com/watch?v=08YZkNK7NA0

            Le Penseur

Le Penseur interprété par Banksy à Gaza en Palestine en 2015
Le Penseur interprété par Banksy à Gaza en Palestine en 2015

    La galerie

        des

      Artspla36